La Cie du Cachot et le G!GN

Nous avons déménagé, et notre nouveau site se trouve ici.

Peu de gens savent vraiment la différence entre « La Compagnie du Cachot » et « Le G!GN ». Même les membres, ils savent pas vraiment à quelle groupe ils appartiennent.

Bon. C’est quand même moins grave que la guerre dans le monde.

Disons que le G!GN (Groupe d’!mprovisation du Grand Nordvaudois) est surtout actif dans les matches d’impro, les animations bizarroïdes et les activités artistico-terroristes qui ont lieu dans la région d’Yverdon-les-Bains.

Tandis que la Compagnie du Cachot est plutôt active dans les spectacles d’improvisation des Caves du Château. Voilà.

* * *

Maintenant, l’historique…

Le G!GN a été fondé en janvier 2004, à l’initiative de plusieurs improvisateurs trop âgés pour jouer encore en catégorie « junior » (16 à 20 ans). Ceux-ci rassemblent quelques amis autour d’eux pour fonder la première équipe de match d’improvisation yverdonnoise en catégorie « amateur » (20 ans et+) et conquérir les patinoires du Nord Vaudois. Un partenariat est établi avec la salle de l’Amalgame, pour réjouir un nombreux public sur 4 matches joués depuis. C’est peu, mais c’était bonnard.

Mais au printemps 2004, tout s’enchaîne très vite pour cette joyeuse équipe de gai-lurons, puisque la directrice du théâtre de l’Échandole cherche un gang capable d’animer des soirées mensuelles d’improvisation. On rassemble un musicien, un meneur de jeu et 7 comédiens-improvisateurs, qui deviennent la « Cie du Cachot » pour le meilleur et pour le pire-trop-bien. Dans la foulée, la troupe participe aux 25 ans du théâtre, en enchaînant 6 concepts différents sur 2 jours; cette prestation achève de rassembler un public autour d’une compagnie désormais bien soudée.

Ensuite, c’est l’aventure du premier concept de la compagnie, Improcachot, spectacle d’improvisation qui fait alors figure de pionnier sur la scène romande. Outre le match d’improvisation, on a encore rarement vu un spectacle aussi finement construit, avec un protocole établi, des catégories nouvelles, des décors incroyables et une ambiance du tonnerre. Le spectacle ne désemplit pas de mois en mois, sur deux saisons.

Soucieux de se renouveler, les troubadours de l’impro se lance dans un nouveau concept, qui porte le nom lugubre d’ImproTombeau. Le spectacle est encore en cours et laisse encore bien des surprises à la compagnie, réduite à quatre joueurs, un musicien et un meneur de jeu. On murmure qu’une nouvelle saison est en préparation…

* * *

Les comédiens-improvisateurs, membres actuels de la Cie du Cachot

Vincent

Vincent HELD est notre meneur de jeu. Doté d’une solide expérience dans le monde de l’improvisation théâtrale (match d’improvisation, catch-impro, Meurtres & Mystères), ce Chaux-de-Fonnier est le professionnel de la troupe. Par ses fines analyses, sa créativité sans limites et sa rigueur à la tâche, il guide la compagnie à travers les âpres sentiers de l’improvisation.

Jérôme

Jérôme DELALOYE est notre musicien. Autodidacte, il est capable de vous jouer n’importe quel classique (même si vous devrez le supplier des heures durant, tant il est modeste). En improvisant en direct la bande-son du spectacle, il ajoute une ambiance magique à la soirée. Il est capable de lancer les comédiens dans une dangereuse course-poursuite, une langoureuse scène sentimentale ou une vertueuse crise mystique. Il est exceptionnel.

Séverine

Séverine FAVRE est improvisatrice. Elle est également comédienne professionnelle, et c’est un atout que de pouvoir tenir une scène avec une émotion réelle. Toutes nos blagues se brisent face à son intégrité, et elle seule sait apporter une touchante sensibilité sur la scène de deux mètres par trois. Bon, c’est une grande déconneuse aussi, ‘faut pas croire.

Christelle

Christelle BERNEY est improvisatrice. Elle rit, mais elle rit. Et on rit, mais on rit. De bleu c’t’équipe. Oui, elle fait l’accent vaudois, oui, elle fait l’étudiante en polytechnique avec un cheveu sur la langue. Mais elle fait bien plus, et elle nous suprend toujours. Si vous lui demandez, elle dira que non, elle ne voulait pas jouer ce truc, mais que c’est les garçons qui l’ont poussé. Ah oui, elle adore aussi se faire reconnaître dans la rue.

Grégoire

Grégoire LERESCHE est improvisateur. Il fait 2,06m et non, il ne fait pas de basket. Il fait du rugby. Du RUGBY, okay? Bon, ça le prédispose à nous regarder de haut, à jouer les statuts dominants et à s’énerver pour un rien, mais il a un coeur d’or. Il sait parfaitement s’écraser quand ça lui chante, il est incroyable dans les contraintes techniques, et il adore les répliques mythiques du genre souhaaa, baibai, on mange chez moi ou chez moi?

Yvan

Yvan RICHARDET est improvisateur. Il aime l’improvisation, il lit beaucoup sur l’improvisation, il écrit un peu sur l’improvisation, et il dirige la fanfare de Concise. L’année passée au concert annuel, ils ont joué Franziska-Polka et Flashing Winds dans le même concert, je vous dis pas le mélange des styles. Il a aussi un chat tigré roux qui s’appelle Tibert.

PÔ

PÔ est notre roadie. Il a également construit les décors et collaboré à plusieurs animations. Vu que c’est le seul qui maîtrise la technique, il vient des fois nous enregistrer en vidéo ou en audio (mais des fois il perd l’enregistrement).

Ont également fait partie du G!GN ou de la Cie du Cachot: Bertrand TAPPY, Joëlle TOSTI, Emmanuel ZANONI, Joanna TÉSAURY, Magali JAQUIER, Élizabeth GRAND.

Ont fait partie de nos invités (ou ont joué avec nous): Marianne RADJA, Mélanie RICHOZ, Charlotte MEYLAN, Laurent BAIER, Julien OPOIX et Sébastien FREYMOND.

* * *

Liste des participations de la Compagnie du Cachot et du G!GN

8 mai 2009: Rebelote à Yvonand, où la Compagnie présente « Objection Votre Honneur » sous une forme légère à 250 écoliers sages et attentifs.

21 avril 2009: les Amis du Musée d’Yverdon nous invitait à une conférence vivante en rapport avec la troupe de Revue de l’équipe La Concordia.

27 mars 2009: la bibliothèque d’Yvonand nous invitait à présenter « Objection Votre Honneur » pour un spectacle enivrant.

15 novembre 08: présentation des joutes robotiques à Yverdon-les-Bains, organisées en partenariat avec la First Lego League.

6 novembre 08: la Compagnie animait un repas-présentation de vins proposé par Guy Cousin.

sept 08 – mai 09: Première saison du nouveau spectacle « Impro à la Une », qui s’avèrait être un concept monstrueux, très rapide et plein de possibilités. Pour pallier au départ de Séverine, la Compagnie s’entourait de précieux invités, qui ajoutaient à chaque fois une touche originale au spectacle.

25 sept, 11 nov 08, 13 jan 09: la Compagnie jouait ImproTombeau pour trois dates exceptionnelles au théâtre du Pommier, Neuchâtel. Petite fréquentation pour trois grands spectacles avec nos invités neuchâtelois, Marianne et Matthieu.

5 septembre 2008: la Compagnie animait de manière humoristico-didactique le Forum Économique du Nord Vaudois.

15-16 août 2008: Christelle et Yvan animaient plusieurs trajets du bus-navette du festival du Lombric, en alternant vol en avion et voyage organisé pour des vieux.

juillet-août 2008: la Compagnie présentait un nouveau concept prometteur, « Objection Votre Honneur », au théâtre d’été du Petit Globe.

octobre 2007-mai 2008: la Compagnie présentait 8 spectacles dans la deuxième saison d’ImproTombeau, une nouvelle fois jouée à guichets fermés.

13 mars 2008: La Cie du Cachot répondait présente à l’invitation de l’AVLI pour une Carte Blanche à l’Esprit Frappeur. Grégoire, Jérôme, Yvan et quelques renforts habituels (Bertrand, Sébastien et Laurent) donnaient un ImproCachot Revival dans un costume Prince de Lu.

19 octobre 2007: Lancement de la saison 2 d’ImproTombeau, avec une splendide première qui faisait salle comble. L’histoire de Dandelion, le dieu des canards, et de Victor, le premier démineur sur la lune.

6 octobre 2007: Grégoire, Christelle, Pierre et Yvan participaient à un match d’improvisation nostalgique réunissant les anciens joueurs du GIN de Grandson. Belle affluence pour le premier match dans la nouvelle salle des Quais de Grandson.

26 septembre et 4 octobre 2007: Pierre, Christelle et Yvan participaient aux Cafés-Rencontres organisés par le Groupe Prévention d’Orbe et environs. Lancement des débats avec des sketches-réalités. Louanges de Jean-Marc Richard, en fin connaisseur.

31 août 2007: Vincent et Séverine signaient l’animation d’improvisation la plus courte du monde, avec un engagement de 12 minutes et 23 secondes lors du Forum Économique du Nord Vaudois à Yverdon-les-Bains. Parmi les intervenants, Bertrand Piccard (quand même) et plusieurs directeurs importants d’entreprises de la région. Une animation de professionnel, quoi.

16 au 18 août 2007: la Cie du Cachot participait aux Jeux du Castrum d’Yverdon-les-Bains, en accueillant quelques milliers de spectateurs réjouis dans le « salon ouvert » de la Place Pestalozzi. Costumés en grooms, les joyeux compagnons avaient la grande responsabilité d’annoncer les artistes, de manoeuvrer la foule et de mettre une joyeuse ambiance. En outre, la Cie du Cachot put présenter en exclusivité mondiale son spectacle « ImproPrio », long-format construit sur une unité de lieu (un EMS) et autour d’une intrigue mêlant complot, visite officielle et lasagnes à la ricotta.

16 juin 2007: le G!GN rencontrait les ImprOvisibles (Bulle) au Centre culturel « L’Ébullition » et perdait honorablement. Un pied de micro, une chanson de développement personnel et un ours bernois resteront les moments forts de notre prestation.

octobre 2006 – mai 2007: la Cie du Cachot présentait sept éditions du spectacle ImproTombeau (première saison).

11 mai 2007: Grégoire participait à une animation pour l’Harmonie de Genthod, en collaboration avec la Cie Freymond.

4-6 mai 2007: Séverine, Pierre et Yvan participaient au Salon du Livre (Genève, Palexpo) en animant le pavillon de présentation de l’Unil.

28 février 2007: trois membres de la Cie du Cachot mettaient le feu (c’est une image) au restaurant « La Brentaz » de Vercorin, dans le cadre de la semaine de l’humour. Un apéro sympa avec un concept ImproBistro qui commence à tourner.

15 au 17 février 2007: la Cie du Cachot intervenait dans les après-soirées des Nuits Intimes, organisées au théâtre de l’Échandole. Speed-dating, blind-test et nouveau concept d’impro-sentimentale au programme.

20 octobre 2006: la Cie du Cachot vernissait son nouveau spectacle ImproTombeau, dans les Caves du Château, avec les dates des 17 novembre, 18 et 19 janvier.

23 août 2006: la Cie du Cachot intervenait dans la présentation de la saison des théâtres Benno Besson et de l’Échandole, à Yverdon-les-Bains.

11-12 août 2006: le G!GN participait à une animation « en bus » au festival du Lombric, à Giez.

17 juin 2006: le G!GN animait un anniversaire privé sur un bateau sur le lac de Neuchâtel.

2 et 3 juin 2006: la Cie du Cachot donnait deux supplémentaires d’ImproCachot au théâtre Hameau’z’Arts, à Payerne, un charmant dernier tour de piste dans un environnement chaleureux.

14 janvier 2006: le G!GN jouait avec le TAP de Berne dans un match d’improvisation trilingue (un tiers francophone, un germanophone, un anglophone), à l’Amalgame d’Yverdon-les-Bains.

26 novembre 2005: la Cie du Cachot réduite improvisait à Jazz-ô-Château, dans un concept mêlant musique et théâtre improvisés.

7 octobre 2005: la Cie du Cachot rempilait pour une deuxième saison d’ImproCachot, avec les dates du 4 novembre, du 2 décembre, du 3 février, du 10 mars, du 7 avril et du 5 mai.

août 2005: le G!GN participait au festival du Lombric en proposant une animation de catch-impro en plein air, à Giez.

10 juin 2005: le G!GN jouait Sitcom, un concept d’improvisation un peu foireux avec des personnages compliqués qui doivent construire une histoire dantesque, à l’Amalgame d’Yverdon-les-Bains.

19 mai 2005: la Cie du Cachot jouait un concept très enlevé au Lapin Vert à Lausanne, devant… boaf, disons 12 spectateurs.

26 novembre 2004: le G!GN jouait avec une sélection genevoise (je crois), à l’Amalgame d’Yverdon-les-Bains.

1er octobre 2004: la Cie du Cachot jouait la première édition du spectacle ImproCachot, dans les Caves du Château d’Yverdon-les-Bains. La salle ne désemplirait pour les six dates de la saison: le 5 novembre, le 3 décembre, le 4 février, le 4 mars et le 1er avril.

25-26 septembre 2004: la Cie du Cachot participait aux 25 ans de l’Échandole, en proposant 6 concepts différents sur deux soirs, avant-goûts prometteurs du spectacle Improcachot

11 septembre 2004: le G!GN proposait une animation « terroriste » pour les 10 ans de l’Amalgame, à Yverdon-les-Bains.

21 mai 2004: le G!GN jouait avec Mondialito, la sélection vaudoise pour le mondial amateur, à la Grande Salle de Pomy.

25 juin 2004: le G!GN jouait avec le PIP (Pool d’Impro du Poly) lors d’un match d’impro organisé à l’Amalgame, à Yverdon-les-Bains.


Une Réponse to “La Cie du Cachot et le G!GN”

  1. Johnny Depp, c’est moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :